Sélectionné :

Nyoung-nè (composé par le…

17.00 

Nyoung-nè (composé par le VIIème Dalaï Lama) – Papier

17.00 

106 p.

La pratique de purification extrêmement puissante du Nyoung-nè a été transmise à la moniale Guélongma Pèlmo directement par Tchènrézi, le Bouddha de la compassion, en tant que méthode pour se guérir elle-même de la lèpre et atteindre l’éveil.

En stock

PRÉSENTATION

La pratique de purification extrêmement puissante du Nyoung-nè a été transmise à la moniale Guélongma Pèlmo directement par Tchènrézi, le Bouddha de la compassion, en tant que méthode pour se guérir elle-même de la lèpre et un jour atteindre l’éveil.

La retraite de Nyoung-nè est une pratique intensive de deux jours qui comprend la prise des préceptes du mahayana de 24 h avec en plus un jeûne complet et le silence durant le deuxième jour.

Il est dit que faire un seul Nyoung-nè ou « demeurer en retraite » pour uniquement deux jours est aussi efficace que trois mois de pratiques de purification autres et extrêmement puissant pour guérir de la maladie, purifier le karma négatif, et ouvrir le cœur à la compassion.

Des quatre-vingt-quatre mahasiddhas, les plus célèbres des grands yogis pratiquants de l’Inde ancienne, seuls quatre d’entre eux étaient des femmes. Guélongma Pèlmo était l’une d’entre elles. Cette pratique renferme de grandes bénédictions, elle est grandement louée par Lama Zopa Rinpoché comme méthode suprême pour transformer l’esprit.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Nyoung-nè (composé par le VIIème Dalaï Lama) – Papier”

Vous aimerez peut-être aussi…

×
×

Panier