Sélection de vidéos thématiques d’enseignements données ces dernières années par Lama Zopa Rinpoché. Chaque vidéo fait de 7 à 50 minutes. Idéal si vous n’avez pas beaucoup de temps et souhaitez êtres inspiré par un enseignement dynamique. 

Leur vie est
merveilleuse !

Lama Zopa Rinpoché évoque la nature d’insatisfaction de nos vies.

Abandonner le "je"
et chérir autrui

Lama Zopa Rinpoché nous présente les défauts de l’auto-chérissement et les bienfaits du chérissent d’autrui.

Le vrai "je" est complètement
vide de son propre côté

Lama Zopa Rinpoché nous explique que le je est complètement vide, puis nous montre et explique son mantra pour désigner le “gag tcha”, l’objet de réfutation.

La liberté est
entre nos mains

Pourquoi une voiture tombe-t-elle du ciel et tue une certaine personne ? Pourquoi les feuilles et les pétales d’une fleur sont-ils faits d’une certaine façon ? Qu’est-ce qui décide des couleurs des ailes d’un papillon ou des couleurs de la queue d’un paon ? Lama Zopa Rinpoché explique que les réponses à toutes ces questions sont le karma, en particulier le karma subtil. Parce que tout ça vient du karma, tout ça vient de l’esprit. Rinpoché dit : « Par cela, nous pouvons créer de la souffrance, nous pouvons créer du bonheur, nous pouvons créer l’éveil, nous pouvons créer l’enfer. Nous avons donc la liberté entre nos mains. » En bref, nous devrions utiliser notre compréhension du monde extérieur pour comprendre que notre esprit a une grande liberté. Enseignement donné par Lama Zopa Rinpoché le 30 mai 2019 à l’Institut Vajra Yogini.

Pourquoi est-il si important de vous dévouer au maître

Dans « L’essence du nectar », il est dit que même au cours d’innombrables éons, il est très difficile d’atteindre l’éveil, mais grâce au pouvoir du maître, en lui faisant plaisir, vous pouvez l’atteindre en une brève vie. Comme une mère qui est si heureuse quand elle voit quelqu’un aider son enfant, tous les bouddhas sont heureux quand ils voient que vous vous consacrez correctement à votre maître. Ils pénètrent dans le maître et ainsi vos offrandes au maître deviennent une offrande à tous les bouddhas. Rinpoché utilise ensuite l’exemple de l’histoire de la vie du bodhisattva Tcheu Phak pour illustrer que sans le maître, même si vous obtenez beaucoup de réalisations, vous ne pouvez atteindre l’éveil. C’est pourquoi il est extrêmement important de méditer sur la dévotion au maître et de ne pas créer d’hérésie, même si le maître vous gronde et fait d’autres actions que votre auto-chérissement n’aime pas. Enseignement donné par Lama Zopa Rinpoché le 13 juin 2019 à l’Institut Vajra Yogini.

Devoir faire l'expérience d'une souffrance interminable est le plus effroyable

Dans ce court enseignement, Lama Zopa Rinpoché nous conseille de nous remémorer la vacuité lorsque nous faisons des pratiques pour purifier les obstacles, tels que les maladies, pour nous-même ou pour autrui. Puis de nous rappeler aussi les océans de souffrance que traversent tous les êtres, dont nous avons nous aussi fait l’expérience dans le passé et dont nous continuerons de faire l’expérience si nous ne réalisons pas la vacuité. Nous en ferons l’expérience encore et encore, sans fin. C’est la chose la plus effroyable. Avoir un cancer n’est rien à côté de ça. Donc, remémorez-vous cela, puis, avec une forte motivation pour réaliser la vacuité, lisez et méditez le « Soutra du cœur ». Enseignement donné le 27 mai 2019 à l’Institut Vajra Yogini.

Renoncer au samsara et vivre en accord avec le Dharma

Lama Zopa Rinpoché insiste sur l’importance du renoncement. Ce n’est qu’en ayant une profonde compréhension de notre propre souffrance dans le samsara et ce n’est qu’en voulant, à tout instant, en sortir que nous commencerons à ressentir une véritable compassion pour les autres. Ensuite, Rinpoché donne des exemples de la souffrance dans les états d’existence des enfers, et nous remémore que ne pas y croire ne nous empêchera pas d’y aller. Puis, il nous rappelle que nous sommes nous-mêmes la cause de toutes les souffrances dont nous faisons l’expérience. C’est nous qui en avons créé le karma, même pour ce qui est de la destruction des Twin Towers aux États-Unis. Il est donc capital que nous vivions notre vie en accord avec le Dharma, surtout que nous ne nuisions pas aux autres. Sans quoi, nous ne différons pas des gens qui n’ont jamais rencontré le Dharma. Et nous pouvons même causer la renaissance des autres dans les enfers en leur nuisant en retour. Enseignement donné le 16 mai 2019 à l’Institut Vajra Yogini.

Étudier et méditer le lamrim est la seule façon d'aider tous les êtres

Rinpoché nous rappelle que les êtres créent continuellement du karma négatif car ils ont l’esprit complètement obscurci et ne savent pas ce qui apporte le bonheur et ce qui apporte la souffrance. Nous devons donc étudier et pratiquer le lamrim pour les guider vers l’éveil.

Enseignement donné par Lama Zopa Rinpché le 16 mai 2019 à l’Institut Vajra Yogini.

Comment développer une confiance ferme en votre maître

Lama Zopa Rinpoché explique que nous avons brisé nos vœux et nos engagements depuis des renaissances sans commencement. Mais nous ne nous en rappelons pas du tout. Même quand nous prenons des initiations dans cette vie-ci, nous ne reconnaissons pas les fautes et les liens sacrés brisés. À cause de nos obscurcissements karmiques, nous voyons des fautes chez nos maîtres, même chez Sa Sainteté le Dalaï Lama. De nombreux tibétains voient eux aussi des fautes en lui. Tant que notre maître nous complimente, nous avons la foi, mais dès qu’il nous réprimande, notre foi disparaît. C’est une confiance aveugle ! Donc, nous devons baser notre foi sur le raisonnement, la logique et l’étude. Sans quoi, nous perdons la connexion avec notre maître et notre esprit devient vide, comme un sac vide.

Enseignement donné à l’Institut Vajra Yogini le 25 mai 2019.

Manquer de respect au Dharma et aux objets sacrés crée de lourds obstacles dans votre esprit

Lama Zopa Rinpoché insiste sur l’importance de respecter les textes et les objets sacrés du Dharma. Relatant diverses occasions où même des SPC ou des directeurs de centre n’ont pas été attentifs à cette pratique fondamentale, Rinpoché souligne qu’obscurcir notre esprit a pour conséquence que nous ne comprenons rien au Dharma ou que nous sombrons dans le sommeil dès que nous entendons des enseignements. Si vous devez détruire des textes du Dharma endommagés ou obsolètes que vous ne pouvez conserver dans un endroit convenable, le mieux est de les brûler en suivant les instructions que Rinpoché donne dans ses enseignements. D’une façon générale, il vaut mieux traiter tout texte contenant des caractères en tibétain avec respect, dit Lama Zopa Rinpoché. Puis, il émet des considérations sur la durée du Dharma en occident. Bien que le bouddhisme se soit largement répandu en occident, il reste à un niveau très superficiel alors qu’au Népal, en Inde et au Tibet, les yogis ont traversé d’incroyables difficultés pour pratiquer le Dharma.

Enseignement donné le 25 mai 2019 à l’Institut Vajra Yogini.

C’est la vie

Lama Zopa Rinpoché souligne pourquoi il est si important de tirer le meilleur parti de cette précieuse vie humaine et pourquoi nous devons atteindre rapidement l’éveil. Il explique comment, en étudiant le Dharma, nous en arrivons à voir que le samsara n’est que souffrance, même si certaines expériences semblent être du bonheur à première vue, comme un bon repas. Pour nous libérer de toute souffrance, nous devons détruire une fois pour toutes la cause de toutes les perturbations. Et il est temps de le faire MAINTENANT. Maintenant nous avons toutes les conditions, d’une précieuse vie humaine jusqu’à avoir rencontré un maître qualifié. Si nous ne le faisons pas maintenant, quand le ferons-nous ? Qui sait ce qui se passera dans la prochaine vie ?

Enseignement donné à l’Institut Vajra Yogini le 15 mai 2019.

N'utilisez pas le maître pour renaître en enfer

Lama Zopa Rinpoché dit que nous devrions noter deux versets tirés de « L’hymne à la production dépendante » de Lama Tsongkhapa qui expliquent comment s’en remettre au maître. Si nous ne mettons pas ce conseil en pratique, nous utiliserons notre ami vertueux pour créer le karma négatif le plus lourd. Si nous n’étudions pas et ne pratiquons pas le lamrim, alors même que nous avons trouvé un maître, nous utiliserons le maître pour renaître en enfer. Rinpoché explique aussi que nous devons réfléchir à la raison pour laquelle Lama Tsongkhapa dit que nous devons « faire des efforts » pour suivre correctement l’ami vertueux par la pensée et par l’action. C’est grâce à nos efforts soutenus que nous parviendrons à voir le maître comme un Bouddha.

Enseignement donné à l’Institut Vajra Yogini le 17 mai 2019.

Ce n'est que grâce à la bonté de votre ennemi que vous pouvez atteindre l'éveil

Rinpoché nous guide à travers le raisonnement permettant de concevoir pourquoi nous devons être très reconnaissants à ceux qui nous haïssent ou nous maltraitent, raisonnement commençant par la compréhension que ce sont des êtres qui souffrent et dont l’esprit est obscurci, et se concluant par la compréhension que tous les bouddhas sont devenus tels uniquement parce qu’ils ont engendré la compassion. Puis, revenant aux prémices du raisonnement, il nous rappelle qu’il nous faut développer les six paramitas et que pour cela, de nouveau, nous avons besoin des êtres dont l’esprit est obscurci. Nous devons donc particulièrement chérir les personnes difficiles. Elles sont nos joyaux qui exaucent les souhaits.

Enseignement donné le 16 mai 2019 à l’Institut Vajra Yogini.

Conseil aux enseignants du Dharma

Dans ce message destiné aux enseignants du Dharma, Lama Zopa Rinpoché explique combien il est important d’enseigner l’esprit d’éveil ou le suprême bon cœur. Même lorsqu’on commence par le sujet sur la parfaite renaissance humaine, on doit dès le début introduire la motivation de l’esprit d’éveil. Car le but ultime de la pratique du bouddhisme mahayana est d’atteindre l’éveil ; lorsqu’une personne étudie, elle doit toujours viser très loin mais avec une attitude détendue. Comme le dit Rinpoché, « la chose la plus importante, c’est que vous commenciez par le tout début du lamrim, oui, mais avec la motivation de l’esprit d’éveil. Quelqu’un qui donne des cours mais n’enseigne pas la bodhicitta, qui n’enseigne que le renoncement à cette vie puis le renoncement au samsara, sans l’esprit d’éveil, fait une erreur ». En bref, Rinpoché dit que ceux qui enseignent le Dharma doivent avoir comme objectif principal d’aider les gens à devenir de bonnes personnes avec un bon cœur.

Enseignement donné à l’Institut Vajra Yogini le 21 mai 2019.

Votre méditation sur la vacuité doit atteindre sa cible

Dans cet enseignement, Lama Zopa Rinpoché va beaucoup plus loin pour nous aider à nous assurer que lorsque nous méditons sur la vacuité, notre méditation atteint la cible, que ce soit une méditation sur le « je » existant là, ou la table existant là. C’est parce que beaucoup de gens font l’erreur de garder le gak-tcha, le moi qui est l’objet à réfuter, là, plutôt que de le nier, qu’ils en arrivent à conclure qu’il y a un vrai moi qui médite sur la vacuité ! Rinpoché utilise plusieurs exemples pour nous montrer comment nous pouvons nous tromper dans notre méditation de la vacuité.

Enseignement donné à l’Institut Vajra Yogini le 12 juin 2019.

Toute action du maître est une action de tous les bouddhas

Lama Zopa Rinpoché nous rappelle que les bouddhas et les bodhisattvas nous aiment bien plus que nous ne nous aimons nous-mêmes. Donc, nous ne devrions jamais nous sentir seul. Puis, il insiste sur le fait que, sans le maître, il est impossible d’atteindre l’éveil et que la moindre action méritoire que nous faisons provient du maître. Tel qu’il est dit : nos actions vertueuses sont les actions du Bouddha. Nous devons considérer toutes les actions manifestées par le maître comme des actions des bouddhas.

Enseignement donné à l’Institut Vajra Yogini le 16 mai 2019.

Enseigner le Dharma procure des bénéfices incroyables

Lama Zopa Rinpoché explique les avantages considérables à enseigner le Dharma, même juste un verset composé de quatre lignes, à un seul être. Selon le « Gandi Soutra », les bénéfices sont bien plus grands que ceux obtenus en faisant la charité d’un millier d’univers remplis d’or à un être. Le bénéfice est aussi beaucoup plus grand que celui d’une personne qui, voulant être bénéfique aux autres, fait don de tout le bonheur des trois mondes à un seul être. En outre, l’avantage d’enseigner le saint Dharma est tel que donner même un seul verset d’enseignement, avec compassion, à un être dépasse de loin l’avantage d’offrir, avec un esprit extrêmement heureux, autant de champs de Bouddha que le nombre de grains de sable du Gange totalement remplis des sept types de joyaux à un Bouddha. Mais, il ne s’agit là que des avantages d’enseigner le Dharma à un seul être, de sorte qu’enseigner le Dharma à deux, trois ou plusieurs êtres apporte deux fois, trois fois ou encore plus de bienfaits. En fait, il en amène tellement que cela vous ferait vous évanouir ! Enseignement donné à l’Institut Vajra Yogini le 9 juin 2019.

Comment pratiquer la paramita de la patience ?

Dans cet enseignement, Rinpoché nous donne deux antidotes très efficaces pour combattre la colère. Le premier antidote est de se rappeler la vacuité du “je”. Le deuxième antidote est de penser que c’est grâce à cette personne que nous avons l’opportunité de pratiquer la paramita de la patience et ainsi d’atteindre l’éveil.

Enseignement donné par Lama Zopa Rinpochéle 18 novembre 2018.

La véritable nature de notre esprit

Rinpoché explique que nous devons développer shiné, le calme mental. Cela nous permettra d’obtenir la clairvoyance et d’être mieux à même d’aider les autres.

Enseignement donné par Lama Zopa Rinpoché le 16 novembre 2018.

La meilleure façon de vivre votre vie

Dans cet enseignement, Rinpoché met en avant l’importance de la pratique de la patience. Cette pratique est source d’harmonie au sein de nous-même, de notre famille, de notre entourage et dans le monde.

Enseignement donné par Lama Zopa Rinpoché le 16 novembre 2018.

Ce que veut dire "Pratiquer le Dharma"

Rinpoché se souvient avoir lu dans sa jeunesse un texte intitulé “Le tout début de la transformation de la pensée, ouvrir la porte du Dharma”. Suite à cette lecture, il a examiné son esprit pour découvrir qu’en réalité, il n’avait jusqu’à présent pas pratiqué le véritable Dharma. Puis Rinpoché raconte une anecdote impliquant Dromteunpa, le traducteur tibétain de Lama Atisha.

Enseignement donné par Lama Zopa Rinpoché le 21 octobre 2018.

Les bienfaits de la transformation de l'esprit

Rinpoché donne une introduction à la transformation de la pensée et expose les bienfaits de cette pratique.

Enseignement donné par Lama Zopa Rinpoché le 20 octobre 2018.

Le maître manifeste l'aspect d'erreurs (tsul tènpa)

Dans cet enseignement, Rinpoché nous rappelle qu’il convient de voir le maître comme un bouddha. Il expose le sens de l’expression tibétaine “tsul tènpa”, manifester un aspect, dans le contexte de la pratique de la dévotion au maître.

Enseignement donné par Lama Zopa Rinpoché le 18 novembre 2018.

Etre bénéfique à tous les êtres est la meilleure offrande à tous les bouddhas

Rinpoché expose ici quelle est la meilleure offrande que nous pouvons faire à tous les bouddhas.

Enseignement donné par Lama Zopa Rinpoché le 28 octobre 2018.

Sans cible, aucune flèche ne peut nous atteindre

Rinpoché expose ici une façon de cultiver la patience.

Enseignement donné par Lama Zopa Rinpoché le 28 octobre 2018.

Comment pratiquer tong-lèn dans la vie quotidienne ?

Comme l’ombre suit le corps, le bonheur suit quand les actions sont faites avec un bon coeur.

Enseignement donné par Lama Zopa Rinpoché le 21 octobre 2018.

Comment utiliser la vacuité pour pratiquer la patience ?

Rinpoché expose comment utiliser notre compréhension de la vacuité afin de développer la patience.

Enseignement donné le 28 octobre 2018.

Comment se rapprocher de l’éveil à chaque instant

Dans cette courte vidéo, Rinpoché résume toute la voie vers l’éveil en mettant l’accent sur la dévotion au maître.

Comment l’ignorance nous fait souffrir

Rinpoché explique que tout ce dont nous faisons l’expérience est distordu par l’ignorance. Nous nous attachons à certains et générons de la colère envers d’autres. Cela est dû à notre ignorance, la racine de toutes nos souffrances.

(Extrait d’un enseignement donné par Lama Zopa Rinpoché le 20 octobre 2018)

Votre armure contre les perturbations

Rinpoché explique que grâce au lodjong (l’entraînement de l’esprit), l’esprit demeure dans le bonheur. A notre époque qu’on qualifie de « dégénérée », les perturbations sont plus importantes. Nous avons donc besoin d’une armure pour se protéger de ces perturbations. Le lodjong constitue cette armure !

(Extrait d’un enseignement donné par Lama Zopa Rinpoché le 20 octobre 2018)

×
×

Panier